top of page

HABIBOULLAH DLIMI, L’AMOUREUX FOU DU DESERT / MAROC

Dernière mise à jour : 17 avr. 2020

Article rédigée par Françoise Dominique Bastide


Huit fois Champion National de courses de chameaux. Producteur de cette denrée noble qu’est le lait de chamelle. Producteur de Soirées Hassani. Pour la dernière semaine du Ramadan, il réunira encore les Dakhilis pour les soirées de culture nomade. Rien ne l'arrête... Habibollah Dlimi, le fou du désert.
Habiboullah Dlimi, l’amoureux fou du désert, credit photo Renata Thieck Alami.

Use DeepL to translate this article into your language

https://www.deepl.com/translator


Le désert lui a pris un doigt et le foot ball, un genoux mais il reste l'éternel amoureux de la vie nomade et la culture Hassani. Huit fois Champion National de courses de chameaux. Producteur de cette denrée noble qu’est le lait de chamelle. Producteur de Soirées Hassani. Pour la dernière semaine du Ramadan, il réunira encore les Dakhilis pour les soirées de culture nomade. Rien ne l'arrête... Habibollah Dlimi, le fou du désert. Habibollah Dlimi Ahmed Ould Mokhtar est le Président Fondateur de l’association Al Badia qui regroupe 223 éleveurs de dromadaires. Il est le Premier éleveur de chameaux de course du Maroc. Tous les nomades ont le désert au cœur. Habibollah Dlimi plus que d’autres…. Il faut beaucoup de caractère pour s’extirper aujourd’hui de la langueur des villes. Murs, toit, eau, électricité sont une base sans laquelle les humains sont totalement désécurisés. Lui s’en éloigne avec une joie souveraine. Si le désert est une femme, alors il en est totalement épris, en possède le moindre centimêtre de peau, est bouleversé par son parfum et peut tomber malade si l’on l’en tient éloigné…



Habibollah Dlimi Ahmed Ould Mokhtar est le Président Fondateur de l’association Al Badia qui regroupe 223 éleveurs de dromadaires. Il est le Premier éleveur de chameaux de course du Maroc.
Credit photo Françoise Dominique Bastide

Né en 1965 au nord de Birgandouz, son père quitte la vie nomade relativement tôt pour la pêche. La nécessité d’écouler son poisson le rapproche de Nouadhibou où son dynamisme en fait bientôt, le Président de la Coopérative de pécheurs artisans. Habibollah grandit au milieu de 4 Sœurs et 3 frères. Très sportif, turbulent, cette énergie perpétuellement en mouvement, n’est vraiment elle-même que sans contraintes, lors des vacances. Son bac à sable est un désert sans frontières. Là bas, il s’agrandit, se teste, cherche des limites sans cesse repoussées. Il s’exerce à l