TAREK BENAOUN: PARCOURS D’UN GRAND CHAMELIER TUNISIEN

TAREK BENAOUN -طارق المقاتل
 
Tarek BENAOUN, né à Zaafrane au sud de la Tunisie, a toujours vécu proche du désert et en a fait son aire de jeu préférée.
Longtemps dans le milieu touristique à Ksar Ghilane, sa vie simple de chamelier faisait son bonheur jusqu’au moment où la révolution du jasmin en 2011 a bouleversé sa vie et celle de sa tribu. Terminée la venue des touristes , fini le travail de guide chamelier. Il refuse alors toutes les propositions de venir vivre en France ne souhaitant pas quitter sa région ni son pays.
Il faut du coup se réinventer un quotidien pour faire vivre la famille et assumer ses responsabilités.
Il va alors travailler dans les palmeraies, perpétuant ainsi l’entretien du patrimoine familial. Mais sa vie n’est pas d’être perché en haut des arbres mais de monter sur un dromadaire.
TAREK BENAOUN: PARCOURS D'UN GRAND CHAMELIER TUNISIEN2
TAREK BENAOUN: PARCOURS D'UN GRAND CHAMELIER TUNISIEN3
TAREK BENAOUN: PARCOURS D'UN GRAND CHAMELIER TUNISIEN4
C’est le destin et une rencontre qui lui donneront l’énergie de se remettre en selle. Il prend le poste associatif de président de Dromacity Sahara Tunisie et enchaîne les compétitions, course de vitesse et marathons avec son dromadaire Siwani. Il organise également en partenariat avec DromaCity France le 1er Festival International de Zaafrane qui est un succès collectif pour le village et la région.Après avoir remporté tant de victoires, Tarek se trouve une nouvelle voie en tant qu’entraîneur, coach et se consacre à l’enseignement. Il fait monter son jeune frère Belgacem qui se passionne également pour la course et qui sera son premier élève. Il a depuis formé une équipe de jeunes garçons de Zaafrane qui souhaitent bénéficier de son expérience pour se former au métier de jockeys. C’est encore une nouvelle orientation de Tarek !  
Avec DromaCity il veut créer un centre de formation pour donner un avenir à tous les jeunes qui ont l’amour du dromadaire.
Une adaptation de Tarek le combattant (طارق المقاتل) à ce nouveau monde social et économique qu’est la Tunisie d’aujourd’hui ! L’avenir reste son horizon.
Ne jugez pas chaque journée par votre récolte, mais par les graines que vous avez plantées.Robert Louis Stevenson.
Tarek a planté l’espoir à Zaafrane et c’est la plus belle réussite pour un saharien que de faire fleurir dans le désert.
TAREK BENAOUN: PARCOURS D'UN GRAND CHAMELIER TUNISIEN5